Maladie de parkinson en Bretagne : traitement et informations | Association Neuro Bretagne

Espace professionnel
Qui sommes-nous ? Nos actions

BUSPARK

Traitement par la buspirone des dyskinésies iatrogènes de la maladie de Parkinson

Essai multicentrique, randomisé en double-aveugle 

Durée suivi patient: 15 semaines 

Nombre de patients à inclure: 100 

 

Objectif principal: démontrer que la buspirone améliore les dyskinésies iatrogènes par rapport à un placebo, chez les patients atteints d’une MP à un stade avancé, en utilisant l’UDysRS.

 

 

criteres d'inclusion

 

- 35 ans ≤ Âge ≤ 80 ans
- Dyskinésies pendant plus de 25% du temps d’éveil selon la partie 4-1 de la MDS-UPDRS
- Dyskinésies considérées au moins comme modérément invalidantes selon la partie 4-2 de la MDS-UPDRS
- Dose stable d’antiparkinsoniens durant les 4 semaines avant l’inclusion
- Stade de Hoehn et Yahr ≤ III en état « ON » et ≤ IV en état « OFF »
 
 
criteres d'exclusion
 
- Poids < 40kg
- Score au MMSE < 24
- Précédent traitement à la buspirone moins de 6 mois avant S0
- Intolérance connue au lactose
- SCP effectuée moins de 12 mois avant l’inclusion ou paramètres de stimulation instables 4 semaines avant S0

 

Les actions de la plateforme Oniric
Formations Actualités Essais cliniques
Les associations Adhérer au réseau Newsletter Nous contacter

Un programme porté par l’Association Neuro Bretagne

Newsletter

Vous êtes :