Maladie de parkinson en Bretagne : traitement et informations | Association Neuro Bretagne

Espace professionnel
Qui sommes-nous ? Nos actions

APOMORPHEE

L'effet de l'apomorphine la nuit vs sérum physiologique (CROSS OVER) en continu, sous cutané, sur les troubles du sommeil chez le patient parkinsonien insomniaque

 

Etude multicentrique, randomisée en double aveugle et cross over

Durée de participation du patient: 57 jours

         - première phase de 21 jours de traitement (soit Apomorphine ou placebo selon la randomisation) suivi par 14 jours de washout et une deuxième phase de 21 jours de traitement (l’autre traitement)

 

Objectif principal: démontrer que l’apomorphine en traitement continu nocturne par rapport au placebo améliore la qualité du sommeil évaluée par le patient sur l’échelle PDSS-2 chez des patients parkinsoniens fluctuants avec plainte d’insomnie.

Critères de jugement secondaires correspondant à l' ensemble des variables enregistrées sur polysomnographie et TLI

 

 

criteres d'inclusion

 

- Stade des fluctuations motrices
- Critères de trouble d’insomnie chronique selon DMS-V et Index de sévérité d’insomnie > 15

- Patient âgé de 35 à 90 ans

 

 

criteres d'exclusion

 

- Maladie de Parkinson déjà  traitée par APOMORPHINE en pompe ou justifiant l’utilisation de la pompe en continu jour et nuit
- Autre atteinte sévère évidente expliquant l’insomnie
- Maladie de Parkinson avec troubles cognitifs (MoCA < 25/30)
- Hallucinations, troubles du contrôle des impulsions non contrôlés 

 

 

 

 

Les actions de la plateforme Oniric
Formations Actualités Essais cliniques
Les associations Adhérer au réseau Newsletter Nous contacter

Un programme porté par l’Association Neuro Bretagne

Newsletter

Vous êtes :